La municipalité de Saint-Just-de-Bretenières dote son service incendie d’outils de désincarcération

saint-just pompier désincarcerationLe 12 septembre dernier, soit deux ans après avoir dévoilé sa campagne de fierté locale, la municipalité de Saint-Just-de-Bretenières a donné à ses citoyens une nouvelle raison d’être fiers de leur milieu en leur présentant les nouveaux outils de désincarcération qu’elle a récemment acquis au coût de 36 372 $ pour son service incendie.  Elle devient ainsi la seule municipalité du sud de la MRC de Montmagny à détenir ce type d’équipement, ce qui permettra de réduire significativement le temps d’intervention lors d’accidents survenant dans le secteur et, ultimement, de sauver des vies. 

Un homme déterminé, des partenaires essentiels

C’est à la détermination et à la persévérance du directeur du service incendie, M. Laurent Bolduc, que l’on doit l’arrivée de ce nouvel équipement à Saint-Just-de-Bretenières, un projet qu’il chérissait depuis plusieurs années. Comme les coûts d’acquisition de ces équipements étaient passablement élevés, il a dû multiplier les démarches auprès de diverses organisations pour trouver le financement nécessaire.

Sachant pertinemment que c’est la sécurité de l’ensemble des citoyens et des entreprises de Montmagny-Sud qui serait améliorée, ces dernières ont accepté de participer au projet.  Car il ne faut pas oublier que lors d’accidents nécessitant des outils de désincarcération, les pompiers devaient faire appel aux services des MRC avoisinantes, ce qui occasionnait une bonne dizaine de minutes de délai avant leur arrivée sur les lieux…  De précieuses minutes qui peuvent parfois faire toute une différence.

La municipalité et le Service incendie de Saint-Just-de-Bretenières tiennent donc à remercier chaleureusement leurs principaux partenaires, notamment les Ambulances L’Islet-Sud, le député de Côte-du-Sud, M. Norbert Morin, les Caisses Desjardins des Etchemins et du Parc régional des Appalaches, la ferme Daaquam, Bois Daaquam, la scierie Arbotek, l’Église chrétienne évangélique ainsi que les municipalités de Sainte-Lucie-de-Beauregard et de Lac-Frontière pour ne nommer que ceux-ci.

La générosité des pompiers volontaires de la brigade de Saint-Just-de-Bretenières est également digne de mention puisqu’en plus d’avoir contribué financièrement à l’achat, ils ont aussi décidé de suivre la formation nécessaire à la manipulation de ces outils à leurs frais, ce qui permettra à la municipalité d’épargner plus de 2 000 $ en salaire sur les coûts de formation estimés à 8 775 $.

« J’ai toujours trouvé que Saint-Just-de-Bretenières était une municipalité où il faisait bon vivre et que nous avions de nombreuses raisons d’en être fiers.  Aujourd’hui, grâce à ce nouvel équipement, nous pouvons non seulement dire que notre milieu de vie est paisible, mais qu’il est également très sécuritaire.  Merci à nos pompiers et à leur directeur pour l’excellence de leur travail ainsi qu’aux organisations partenaires qui nous ont soutenus dans ce projet.  C’est toute la région qui en sort gagnante! », de conclure le maire de Saint-Just-de-Bretenières, M. Réal Bolduc.

Soulignons que dans la dernière décennie, c’est plus d’un million de dollars qui a été investi pour assurer la sécurité de la population de Saint-Just-de-Bretenières et de ses biens.  À l’instar des citoyens, les industries et commerces établis sur le territoire ont donc une raison de plus de se sentir en sûreté puisque leur service incendie, qui est composé d’une femme et d’hommes dévoués, a désormais accès à des équipements additionnels pour intervenir encore plus efficacement.