Le Musée maritime du Québec

Famille et virage numérique au cœur de la programmation estivale 2019

 Le Musée maritime du Québec (MMQ) dévoilait ce matin sa programmation 2019, marquant ainsi le début de sa 51e saison. Avec à son bord une nouvelle équipe de direction composée de M. Simon Mercier, nommé président du conseil d’administration le 7 juin dernier, et Mme Marie-Claude Gamache, directrice générale en poste depuis janvier 2019, l’institution muséale innove cette année sous le thème de la famille et du virage numérique.

« Ambitieux, notre désir est de faire exploser l’achalandage du Musée au cours des prochaines années. La solidité de l’équipe et les nombreux partenariats développés sont des atouts majeurs. À cela s’ajoute la nécessité d’être créatif dans notre approche de mise en valeur du patrimoine et de l’histoire maritime. Cette mise en valeur, nous la voulons inclusive, séduisante, pertinente et contemporaine. » témoigne Mme Gamache.

Du plaisir en famille au Musée

Avec 85 rendez-vous culturels et éducatifs répartis sur les quatre saisons, le MMQ veut se positionner comme une destination incontournable pour la famille. En appui à la campagne #museeFamille portée par la Société des musées du Québec, les activités visent à créer des moments privilégiés de partage, de découvertes et d’expérimentation adaptés à tous. Particulièrement concentrés durant la saison estivale, du 23 juin au 25 août 2019, les ateliers participatifs et créatifs d’une durée d’une heure seront présentés tous les jours à 13 h 30. Corderie, matelotage, création de Koinobori du Saint-Laurent, conte maritime et bateaux en bois flotté font partie des animations à caractère maritime qui seront proposés. Ayant connus un succès stimulant au cours des étés précédents, les sorties à marées basses Bouette et batture, une aventure! seront de retour. Il est possible de s’abonner et de participer à volonté à ses nombreuses activités en déboursant le coût annuel de 25 $ par adulte et 12 $ par enfant.

Accessibilité et innovation grâce au numérique

Le MMQ passe à l’ère numérique grâce à l’implantation de trois nouveaux projets conçus pour favoriser l’interaction et optimiser la diffusion hors des murs du musée. La Porte virtuelle de l’histoire est une installation interactive qui invite le visiteur à traverser une intrigante porte rouge afin de découvrir l’histoire du plus jeune capitaine au monde, Joseph-Elzéar Bernier. Le charismatique navigateur apparaît alors afin de raconter son histoire. L’écran tactile permet au visiteur de voyager dans le passé et, en temps réel, de communiquer avec des visiteurs du Musée naval de Québec ou du Site historique maritime de la Pointe-au-Père. Ces deux organisations proposent elles aussi une porte virtuelle où d’autres personnages, plus grand que nature, y sont présentés.

L’oeuvre d’art intégrée à l’architecture messagealamer prend place dans le parc fluvial du musée. Conçue par le sculpteur et marin Pierre Bourgault, un porte-voix géant diffuse, tous les jours à 15 h, des extraits sonores choisis parmi plus de 3 500 messages laissés par les visiteurs au fil des marées depuis 2013. Les visiteurs sont également invités à enrichir la collection en visitant l’espace sanctuaire de l’ancien couvent pour coucher sur le papier leurs écrits.

Après deux ans de préparation, le balado immersif et 360 degrés « Ralentis, la marée monte ! » invite les amoureux de culture, de patrimoine et d’histoires à sillonner la Route des Navigateurs à bord de leur véhicule afin de découvrir cette docufiction inédite. À travers le récit de Marie-Louise qui remonte le fil bleu de la vie de sa grande tante, la Vieille Emile, l’auditeur découvre le visage maritime de la région d’une façon poétique et enrichissante. La participation de résidents, de nombreux experts et d’artistes de la région ou du Québec bonifie ce voyage qui va de L’Islet-sur-Mer au Village-des-Aulnaies en passant par Saint-Jean-Port-Joli. Gratuit et disponible en tout temps sur le web, le balado du Musée maritime est rendu possible grâce aux partenaires suivants : Destination L’Islet, Tourisme Chaudière-Appalaches, Ruralys, la Seigneurie des Aulnaies et La Maison Méloé. Il est soutenu par le ministère de la Culture et des Communications, La Fondation Telus pour un futur meilleur et la MRC de L’Islet.

Expositions et visites guidées

À cette offre muséale riche et innovante, rappelons que le MMQ propose quatre expositions ainsi que deux bateaux-musées à visiter et une réserve de 200 maquettes. Chaque année, l’institution peut compter sur le soutien financier de ses précieux partenaires : le ministère de la Culture et des Communications, Desjardins et la municipalité de L’Islet.

À propos du Musée

Fondé en 1968, le Musée maritime du Québec est le gardien de la collection nationale maritime du Québec. Il possède plus de 15 000 artéfacts et documents anciens se rapportant à l’histoire maritime du Québec et met en valeur trois navires, ce qui en fait une institution muséale maritime majeure au Canada. Sa mission vise à faire connaître et apprécier l’histoire et le patrimoine maritime du Québec à travers des gestes de valorisation, de diffusion, d’éducation, de conservation et de recherche. Vivant, accueillant et ouvert le Musée cultive, à travers ses activités, des liens durables avec ses publics, ses membres et ses partenaires.